linkedintwitter

Papier et digital, la main dans la main.

Le saviez-vous ? Apparemment la majorité de la population dort avec son téléphone mobile ou smartphone à portée de main, sur sa table de nuit. Souvent les premiers e-mails ou SMS sont lus, en toute intimité, sous une couverture agréablement chaude avant de sortir de son lit douillet. Et 80 % des utilisateurs de smartphones les vérifient dans les 15 minutes suivant leur réveil chaque matin. Quasi avant se brosser les dents ...
Beaucoup d’entre nous se dirigent alors, en peignoir et pantoufles ou dans une autre petite tenue vers la boîte aux lettres. 90 % de la population le fait tous les jours et 70 % de celle-ci est curieuse d’en découvrir le contenu selon notre Letterbox Consumer Survey.

On y retrouve des directs mails, des toutes boîtes, de la publicité non adressée. Et voilà comment le papier fait sa joyeuse entrée dans notre univers multichannel. Indépendamment du fait d'être jeune ou moins jeune, féru d’Internet ou non. Le direct mail, les toutes boîtes et la distribution gratuite ne disparaissent pas en faveur de l’électronique.

Et tout ceci soutenu par un secteur graphique dont l’emploi dépend en grande mesure des publicités commerciales. Il est vrai, le crosschannel a causé un glissement des investissements publicitaires vers le secteur digital. Beaucoup d’entreprises dans le secteur graphique s’y adaptent sous le principe « Digital and paper, it takes two to Tango »

Les politiques ont tendance à sous-estimer l’importance du papier vis-à-vis du monde de Facebook, Twitter, Google et autres. À le considérer comme un média polluant. Rapidement on commence faire couler des larmes sur toutes ces forêts qu’on abat…

Et bien non, la déforestation n'est pas un phénomène européen. Plus de la moitié des fibres nécessaires à la production de papier provient déjà du recyclage des vieux papiers. L'industrie papetière utilise et valorise essentiellement des sous-produits de la forêt et des scieries. La surface des forêts européennes a augmenté de 30 % depuis 1950, soit de plus de 13 fois la surface de la Belgique. D’après le Paper Chain Forum 94 % du papier que nous utilisons en Europe est fabriqué en Europe. Ce qui évite les transports inutiles. Avec un taux de recyclage de 70,4 %.

De là l’importance de défendre le secteur, direct mail, folders, toutes boîtes et graphique, contre des initiatives politiques tendant à vouloir limiter l’accès de ces médias au citoyen sous le faux raison- nement de l’environnement. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.







BIO

IVAN VANDERMEERSCH SECRETARIS-GENERAAL VAN DE BDMA
Ivan staat bij de bdma in voor de belangenbehartiging naar de verschillende regeringen toe en volgt daarnaast van nabij alle legale aspecten van direct marketing op.