linkedintwitter

Plaidoirie pour un partenariat.

Le nouveau gouvernement démarre. Avec le souci de la protection de la vie privée ou un équilibre est à trouver parmi les éléments suivants.

Le data tsunami

Il y a quelque temps, un disque dur écrasé ou un téléphone volé signifiait dire au revoir à tout : photos, dossiers financiers, projets. Maintenant, il y a le cloud. Tout ce qui n’est pas stocké localement, sur un ordinateur personnel ou un disque dur externe, est maintenu dans le « nuage » : un vaste réseau de serveurs distants avec des données personnelles qui se transportent par Internet. Des sociétés comme Google et Facebook contribuent au développement de petites et moyennes entreprises. Mais il faut s’assurer que toute société commerciale puisse utiliser des données personnelles à des fins légitimes en toute proportionnalité. Des balises sont à mettre. Des protections à assurer.

L’affaire PRISME

Suite au 11-9-2001, les Américains ont voté le ‘Patriotic Act’ permettant à leurs autorités d’avoir accès à toutes les données de leurs entreprises, même dans leurs succursales hors du continent. Origine du dérapage dont la gravité est illustrée par l’écoute du GSM d’Angela Merkel. Il s’agit de ‘Big Brother’ .L’amalgame avec les entreprises privées était malheureusement vite faite.

Toute entreprise entre dans le digital.

Un développement exponentiel ou les inventions ne sont plus une question d’années mais plutôt de mois, voire de semaines. Aussi dans le marketing direct. Ou le consommateur se connecte avec les entreprises dans une logique inverse à celle du passé. La communication ‘push’ disparaît pour une logique ‘pull’ Un direct mail complétant le digital ou l’inverse. Le marketing direct forme actuellement une chaîne de production intégrée.

La production personnalisée grandit

à côté de la production de masse ou segmentée permettant au consommateur, par exemple, de coproduire une chemise jaune avec des fleurs mauves à sa taille par un site e-commerce en utilisant ses données personnelles. Ici il doit pouvoir transmettre celles- ci pour obtenir ce qu’il veut.
On doit se réaliser que la protection de la vie privée n’est plus uniquement une question ‘d’interdire’ mais également ‘d’autoriser’ à des fins légitimes répondant aux souhaits du consommateur/citoyen selon le terme qu’on préfère. Pour ne pas tuer la nouvelle poule aux œufs d’or de la production personnalisée. La vocation de la bdma est d’offrir une autorégulation flexible en complément de la législation et de co-créer avec le législateur de plateformes de concertation continues.

BIO

IVAN VANDERMEERSCH SECRETARIS-GENERAAL VAN DE BDMA
Ivan staat bij de bdma in voor het belangenbehartiging naar de verschil- lende regeringen en volgt van nabij de legale aspecten van DM op.