linkedintwitter

4 conseils pratiques pour renforcer l’efficacité de vos campagnes

Etes-vous certains d’optimiser les résultats de vos campagnes ? Deux experts du marketing relationnel ont accepté de partager quatre conseils pour renforcer quotidiennement vos propres campagnes.

Conseil 1 : Soignez votre brief

Il est tout d’abord essentiel de bien définir le produit ou le service à promouvoir, ainsi que le marché sur lequel il se positionne, les objectifs de la campagne, la cible et le message. Ensuite, l’analyse de deux autres points sensibles intervient
1/ les éléments d’incertitude dont vous souhaitez tester l’impact, tels que vos CTA, votre tone of voice, le degré de personnalisation…
2/ les KPIs, qui faciliteront le choix d’outils de tracking.

Notez que lors de la construction du plan de marketing direct, l’analytique oriente l’annonceur vers la cible et les offres qui répondent au mieux à ses objectifs. Grâce aux simulations, cette approche donne une vision claire sur l’impact des choix et sur la pertinence du budget investi face aux objectifs fixés.

Conseil 2 : Ne négligez pas la phase pilote

Afin d’éviter toutes décisions hâtives et subjectives, il est important de tester vos campagnes préalablement. Cette phase pilote permet d’effectuer des choix stratégiques sur base de résultats concrets. Ceux-ci sont étudiés d’après le comportement des cibles face à vos messages, vos CTA, vos offres… Tous les éléments peuvent être testés en parallèle sur une ou plusieurs campagnes : la base de données, la cible choisie, le canal, le tone of voice, la périodicité, le message, l’offre, le CTA, la fréquence et le degré de personnalisation.

Conseil 3 : Analysez vos résultats après chaque campagne

Analyser ses campagnes 1to1 et les rendre plus efficaces revient également à mieux comprendre vos consommateurs et à anticiper les réactions de chaque typologie face aux arguments invoqués. Cette connaissance approfondie peut non seulement vous aider à optimaliser vos campagnes de marketing relationnel mais peut également vous permettre d’améliorer l’efficacité de vos campagnes de communication de masse, en sélectionnant le segment le plus représenté et le message le plus percutant.

En effet, dans l’environnement complexe du parcours client, il est très difficile de détecter qui est, par exemple, le principal responsable de la vente des lunettes de soleil Gucci bordeaux d’Elizabeth. S’agit-il du panneau d’affichage qu’elle a croisé en cette journée ensoleillée ? Est-ce parce que Google l’a dirigée vers votre site Internet ? Est-ce lié à la bannière qu’Elizabeth a vue sur Facebook ? Est-ce grâce à l’e-mail lui offrant une promotion sur ce produit ? Comment les entreprises peuvent-elles attribuer le mérite au marketing là où il est dû ? C’est ici que le marketing d’attribution entre en scène ! A l’aide de l’intelligence analytique, il permet de mieux comprendre de quelle façon les canaux marketing ont un impact sur l’expérience client et génèrent du revenu pour l’entreprise. Il répond à la perpétuelle question – quel levier fonctionne le mieux (ou pas du tout) ?

Conseil 4 : Visez l’optimalisation continue

Les consommateurs sont aujourd’hui de plus en plus actifs au niveau digital, ce qui permet une certaine traçabilité des échanges. Concrètement, embrasser les Big data, c’est répondre à des besoins de rapidité, de performance et d’analyse de volumes de données hétérogènes. Ce nouveau modèle peut constituer une rupture face aux approches de gestion traditionnelle de l’information client. Pour les directions marketing, les Big Data peuvent constituer un formidable champ d’exploration, qui concrétise la notion de panel « vivant » en perpétuelle évolution auquel il faudra en permanence s’adapter, parfois au prix d’une transformation radicale des modèles économiques de l’entreprise.

Écrit par:

· Laetitia Dangoisse
Directrice du département Strategie One au sein du groupe Strategie Agency
Experte en stratégies CRM, Laetitia et son équipe accompagnent les marques, de la réflexion stratégique à la mise en place opérationnelle, afin de développer un dialogue permanent avec leur groupe cible.

· Frédéric Thys
Consultant analytique chez SAS
Spécialisé dans l’analyse des données, Frédéric aide les entreprises à valoriser de grands volumes de données pour offrir une vision claire de leurs activités.